Grand prix du Japon





Grand Prix du Japon

Encore une fois, le Grand Prix du Japon, qui s’est déroulé le 7 octobre, aura tenu ses promesses, et cette édition restera gravée dans l'histoire de cette bataille pour la couronne mondiale. A cause d'une stratégie manquée de la part de Ferrari en qualification, Sebastian Vettel part 9ème, tandis que son rival direct Lewis Hamilton s'élance de la 1ère place pour la 80ème fois de sa carrière. Encore une fois, la tâche s'annonce compliquée mais pas impossible !

Le départ du Grand Prix restera calme, malgré beaucoup de dépassements de la part de Vettel qui remontera au 5ème rang, et ceux de Riccarido, parti 15ème suite à un problème mécanique. A la fin du 2ème tour, Charles Leclerc tente un dépassement sur Kevin Magnussen (réputé pour ses manoeuvres de défense limite), mais il se rabat au moment où Leclerc voulait le dépasser. Résultats : la destruction de l'aileron de Leclerc et la crevaison de Magnussen. Autre évènement, Verstappen tasse Kimi Raikkonnen dans l'herbe, ce qui facilitera la tâche dans la remontée de Vettel. Pour avoir mis Raikkonnen dehors et avoir abimé sa voiture, Verstappen écope de 5 secondes de pénalité à son prochaine arrêt ( 5 secondes où la voiture est immobilisée, et les mécaniciens n'ont pas le droit d'intervenir sur la voiture). A cause du nombre de débris sur la piste, les commissaires de courses décident de faire sortir la voiture de sécurité pour nettoyer la piste.
Elle rentre au 8ème tour, et vint l'action de la course.
Grâce à une bonne sortie du virage 11, Vettel tente de dépasser l'un des pilotes les plus rudes de la grille, Max Verstappen, dans l'un des virages les moins appropriés au dépassement. Vettel tente le dépassement, il arrive très vite sur la gauche de Verstappen, qui le serre au maximum contre le vibreur. A cause de la vitesse de Vettel en entrée du virage et du peu de place laissée, Vettel touche Verstappen, fait un tête-à-queue et repart dernier, en plus d'avoir abimé sa voiture lourdement.
Et donc, à qui la faute ? Est-ce que Vettel a été trop ambitieux ? Sachant que Verstappen avait 5 secondes de pénalité, il aurait pu le dépasser sans problème. Est-ce que c'est celle de Verstappen ? Qui n'aurait pas laissé assez de place et aurait alors créé cet accident inévitable ? Dans tous les cas, les commissaires n'ont pas sanctionné les deux pilotes. Donc après ce début de course palpitant, la course se calma, rythmée au début par la remontée de Vettel et de Riccarido, mais la course fut menée de bout en bout par Hamilton. Malgré l'abandon de Leclerc (problème moteur), et la bataille en fin de course pour la 2ème place de Bottas et Verstappen, que Bottas gagnera, la course se termina calmement pour la victoire méritée de Hamilton. Vettel réussit à remonter 6ème en fin de course, mais la conséquence comptable est lourde : 67 points de retard sur Hamilton.
Si, au Grand Prix des Etats Unis, Hamilton finit 1er et que Vettel ne finit pas 2ème, Hamilton deviendra 5 fois Champion du Monde de Formule 1. Seuls deux pilotes y sont parvenus : Michael Schumacher en 2002 (il deviendra 7 fois champion par la suite) et Juan Manuel Fangio (1951, 1954, 1955, 1956 et 1957). La lutte au titre mondial semble terminé pour Vettel, mais l'Allemand ne semble pas découragé à prouver qu'il n'est pas quadruple champion du monde pour rien. Comment Vettel réagira dans 2 semaines aux Etats Unis ? Est-ce que Hamilton sera couronné quintuple champion du monde ?

A dans 2 semaines pour le savoir !

Alexandre L.